09 février 2022

STEVE BIKO

09 février 2022

STEVE BIKO

Né le 18 décembre 1946 en Afrique du Sud, Steve Biko est une des figures militantes les plus emblématiques dans la lutte contre l’apartheid.

En 1969, il fonde avec plusieurs autres étudiants la South African Students Organisation (SASO) en réponse à l’apartheid à travers des actions politiques.

En 1976, il est l’initiateur du mouvement Black Consciousness (Conscience Noire), mouvement luttant pour l’émancipation des noirs par eux-même en prônant la confiance en soi et l’auto-détermination. Il reprendra au sein de ce mouvement le slogan du Black Panther Party, « Black is beautiful ». Amateur de la théorie pacifiste de Martin Luther King, il est influencé par des grands esprits de l’émancipation noire parmi lesquels on retrouve W.E.B Dubois, Marcus Garvey ou encore le père de la négritude, Aimé Césaire.

En 1973, Biko ainsi que d’autres acteurs de Black Consciousness sont détenus officiellement pour terrorisme pendant que les écoles se politisent grâce aux membres de son organisation et que leurs tentatives de boycott se multiplient.

En 1976, les soulèvements populaires battent le plein dans les townships (quartiers pauvres et sous-équipés d’Afrique du Sud, réservés aux non-Blancs) menant à ce qui sera qualifié de « Massacre de Soweto ».

Il sera incarcéré le 18 août 1977 à Port Elizabeth où il sera torturé puis transféré à Pretoria. Il décédera en détention le 12 septembre 1977 suite à une grève de la faim, selon les rapports officiels. Sa mort polémique provoquera l’indignation de la communauté internationale et entrainera des sanctions contre le régime Sud Africain.

Biko deviendra le symbole de la resistance noire contre l’apartheid face au pouvoir en face.

DERNIERS ARTICLES
Suivez nous

Subscribe to our newsletter!

RETOUR EN HAUT
RECHERCHER
COMPTE

Accéder à votre compte

Vous n’avez pas de compte ?

PANIER

Votre panier est vide.