fbpx

TOUSSAINT LOUVERTURE ET LA RÉVOLUTION HAITIENNE

À l’occasion du Black History Month, la Maison French Deal souhaite mettre en avant des personnalités, des histoires et des faits historiques marquants de la Black Culture. À travers cet article, nous vous invitons à découvrir Toussaint Louverture, le chef noir de la Révolution haïtienne.

Toussaint est né esclave dans la plantation de Bréda en 1743 sur l’île de Saint-Domingue (aujourd’hui Haïti), fils d’une famille béninoise. Étant considéré comme le protégé du propriétaire, il est affranchi en 1776 et prend la tête d’une exploitation de café avec une dizaine d’esclaves. 

Quelques années plus tard, en 1789, la Révolution française éclate en métropole. 

Et en août 1791, la cérémonie vaudoue du Bois-Caïman marque le début de la révolte des esclaves noirs pour leur liberté. Bien que les Français répriment les insurgés, la révolte continue. Toussaint rejoint alors les insurgés et se révèle être un élément très important et un fervent stratège militaire. Le nom Louverture lui est donné en raison de sa bravoure. Toussaint Louverture se présente le 29 août 1793 comme le chef noir de la Révolution haïtienne. Il commande l’insurrection et fait tout pour unir les esclaves noirs autour d’un espoir commun de liberté.

La Révolution française soutient ce mouvement de fond ce qui provoque l’invasion britanico-espagnole de l’île de Saint-Domingue, alliés des Royalistes blancs. Léger-Félicité Sonthonax, révolutionnaire français, présent sur place, proclame dès lors l’acte d’abolition de l’esclavage repris ensuite pour tous les territoires républicains. L’Espagne capitule peu de temps après.

Toussaint Louverture combat désormais pour le général Laveaux, gouverneur de Saint-Domingue. Peu de temps après, en 1796, Louverture est nommé lieutenant-gouverneur, puis commandant en chef de l’armée en 1797. Il combat les Britanniques, qui capitulent, tout comme les Espagnols auparavant. 

Bonaparte le nomme général de Saint-Domingue en 1801. Suite à ce titre, Toussaint Louverture élabore une constitution cette même année pour déclarer l’indépendance de la colonie et se nommer gouverneur à vie. La France envoie alors des milliers d’hommes afin de reconquérir l’île. Toussaint Louverture est déporté en France où il meurt en 1803.

À Saint-Domingue, le 18 novembre 1803, le commandant Donatien de Rochambeau et ses troupes capitulent devant les révolutionnaires haïtiens, prêts à tout pour enfin être libres. Le successeur de Toussaint Louverture, le général Dessalines, proclamera l’indépendance de l’île le 1er janvier 1804. C’est à cette date que Saint-Domingue reprendra son nom originel : Haïti.

LA DANSE ZOULOU

Le peuple Zoulou représente l’ethnie la plus importante d’Afrique du Sud, dont la culture est la plus connue. 

Dans l’histoire du pays, la danse a toute son importance. Elle a d’abord été une forme de célébration des ancêtres et des guerriers. Par la suite, pendant l’apartheid, malgré l’absence de moyens et l’interdiction, elle fut une forme d’expression clandestine et un moyen d’échapper à la dure réalité. 

Aujourd’hui, la musique et la danse occupent toujours une grande place chez les Zoulous, connus pour leurs belles voix et leur sens du rythme. La danse zoulou est donc très rythmée. Elle est pratiquée par les hommes et les femmes, dansant en groupes séparés. Un groupe répond à l’autre en chantant, sifflant et tapant des mains. Les hommes animent souvent leurs chorégraphies avec des gestes de bataille et de chasse. La danse zoulou est rythmée grâce à différents instruments à corde et à vent mais les plus importants restent le tambour et le sifflet, instruments traditionnels.

BIENVENUE SUR LE BLOG FRENCH DEAL !

Ici, French Deal vous invite à découvrir son univers à travers différents articles. Deux fois par semaine et selon divers thématiques, vous êtes plongés dans l’ADN de la Maison. Plusieurs sujets inspirant le créateur y seront abordés, tels que la mode, le hip-hop, le savoir-faire et l’artisanat, la culture noire, l’art et la culture et bien évidemment l’Afrique.

Toute l’équipe French Deal est ravie de vous partager ce nouveau contenu vous permettant d’en apprendre plus sur la Maison et ses valeurs.

ESSENCE MAGAZINE X VOLUME 4

Pour son dernier article, Essence Magazine, a rencontré Steeven Kodjia pour une interview exclusive. Le directeur artistique de la maison French Deal y parle de son dernier fashion film rendant hommage à l’Afrique, ainsi que de ses racines et de sa culture.
On y découvre la mode Africaine peu explorée jusqu’à ce jour, ainsi que la vision et les inspirations de French Deal à travers un nouveau voyage.

Retrouvez l’article dans son intégralité ici.
Visionnez le fashion film ici.