fbpx

ESSENTIEL GRAFFITI

Différente de toutes les pièces French Deal, je me démarque grâce à ma détermination et mes valeurs. Plongée dans l’ADN hip-hop, mon motif n’est vu nulle part ailleurs et marque les valeurs que je porte et que je défends.

Veste d’exception, je n’ai rien à envier à toutes les autres et le montre avec mes signatures argentées et dorées.

Déterminée et urbaine, je suis Essentiel graffiti.

Achetez Essentiel Graffiti.

HARRY ROSELMACK PORTE FRENCH DEAL

Harry Roselmack, présentateur de l’émission “Sept à Huit” sur la chaîne française TF1, s’est prêté au jeu pendant son dernier shooting photo.

Le présentateur télé a sélectionné des pièces de la maison French Deal pour cette occasion.Il est ainsi stylisé avec le manteau French Coat, la veste Majesté, la chemise Maestro Graffiti ainsi que la veste Advantage.

Achetez ses looks ici.

 

GIMS PORTE EVOLUTION DANS 10/10

L’artiste Gims, arbore une pièce de la maison French Deal dans son dernier clip 10/10.
Ce dernier s’est vêtu de la veste Evolution pagne.

Achetez Evolution ici.

HOMMAGE À KOBE BRYANT

Toute l’équipe French Deal veut en ce jour rendre hommage à une légende qui nous a quitté. Toutes nos pensées vont à la famille de Kobe Bryant ainsi qu’à ses proches. Un grand homme s’en va mais laisse derrière lui sa force et toute la génération qu’il a inspirée à persévérer, travailler dur et à croire en ses rêves.

R.I.P Kobe.

STEEVEN KODJIA À LA UNE DU OBVIOUS MAGAZINE

Pour le numéro du 5 novembre prochain Obvious magazine met à l’honneur le créateur de la maison French Deal, Steeven Kodjia. Dans ce numéro consacré à la mode, Obvious magazine a donné la parole à Steeven Kodjia pour parler de ses dernières créations et de la collection Volume 4. Retrouvez l’article dans son intégralité ici.

Découvrez la collection Volume 4 ici.

Nick Jonas en French Deal

Actuellement en tournée pour leur Happiness Begins Tour, les frères Jonas étaient à Londres le 30 mai dernier. À l’occasion de leur performance sur la radio BBC, Nick Jonas arbore la veste Évolution cuir de la maison French Deal, ainsi que le pantalon Sensation en cuir d’agneau plongé.

Retrouvez plus de photos de sa tenue ici.

FOCUS FONDATEURS – STEEVEN KODJIA

Steeven Kodjia est né en 1980, dans la banlieue parisienne, de parents ivoiriens. Tout petit déjà, il observe « les grands » de son quartier danser dans le hall de son immeuble du Bourget. Il se nourrit alors d’influences qui l’entourent et le traversent, en autres, de l’élégance masculine de son père, des couleurs chatoyantes portées par sa mère et ses tantes ainsi que de la puissance créative de ces nouveaux danseurs. Cette danse qu’il découvre alors : c’est le hip-hop, et Steeven Kodjia va la faire sienne. Steeven Kodjia, autodidacte va puiser dans le hip-hop, force et créativité, atouts majeurs qui lui permettront de suivre ce parcours hors des sentiers battus. Il fera aussi l’apprentissage de la précision et de la persévérance, valeurs qu’il porte encore aujourd’hui avec ferveur.

À l’orée des années 2000, devenu danseur professionnel, Steeven Kodjia sait pourtant que son ambition l’appelle ailleurs. Avec l’audace et le bagout qui le caractérisent déjà, il s’envole à seulement 22 ans pour les États-Unis. Seconde grande rencontre de sa vie, cette nation de tous les possibles va lui ouvrir les portes de la mode. Les vêtements hip-hop se négocient et se « deal» dans la rue. Steeven retrouve alors l’atmosphère émulatrice et libre des quartiers de son enfance.

French Deal naît de ce pont entre Paris et New York, de cette manière anticonventionnelle d’aller chercher la mode, dans la rue. Avec Steeven, c’est l’instinct qui prévaut. Il faut flairer les bonnes pièces, anticiper les tendances et surtout satisfaire des clients toujours plus nombreux. Comme pour la danse, ses premiers pas dans la mode se feront dans les rues d’une ville.

Lorsque petit à petit la mode hip-hop se transforme tant dans les formes que dans l’approche, Steeven Kodjia sent qu’il est temps de prendre son envol et de cesser de vendre les vêtements des autres. Sa mode, il le sait, n’existe pas encore. La sienne sera l’empreinte d’une multitude d’influences, propre à ses origines et à son parcours. Le danseur entrepreneur se lance alors dans l’aventure de créateur de mode avec la totalité de ses économies, l’envie d’exprimer sa vision du vêtement et un soupçon de folie.

Ce néophyte va, à la force de sa volonté, apprendre les différents aspects d’un métier auquel rien ne le prédestinait. Pourtant, de la danse, art du corps par excellence au vêtement, il n’y a qu’un pas, qu’il va franchir allègrement. Ignorant les obstacles, il fera de ses erreurs des forces et apprendra avec passion les subtilités d’un monde exigeant et codifié.

 

FOCUS FONDATEURS – IAN MAHINMI

Né d’un père d’origine béninois et d’une mère d’origine jamaïcaine le 5 Novembre 1986 à Rouen, Ian Mahinmi est un basketteur professionnel français évoluant actuellement en tant que pivot dans l’équipe de NBA des Washington Wizards.Lors de ses débuts, alors joueur du Havre, Ian Mahinmi est méconnu du grand public américain mais son talent lui permet de se fait connaître auprès des Spurs de San Antonio à la Draft NBA.

Ian a alors seulement 19 ans, les Spurs, désireux de le voir poursuivre son apprentissage en Europe, se mettent d’accord avec son club formateur pour que celui-ci le conserve dans son effectif deux saisons supplémentaires. Il rejoint l’Élan béarnais de Pau-Orthez en 2006 pour une saison avant de signer avec les Spurs de San Antonio le 23 Aout 2007. Il est transféré vers les Mavericks de Dallas en 2010 où son énergie est saluée par le staff et ses coéquipiers à chacun de ses matchs.

Il y réalisera l’un des meilleurs matchs de sa carrière contre les Golden State Warriors en décembre 2010 avec 12 points, 10 rebonds et 1 contre, et devient le deuxième Français sacré champion de la NBA.

Le 13 octobre 2011, Ian se réengage avec son club formateur pendant la durée du lock-out de l’intersaison avant de rejoindre les Pacers de l’Indiana en 2012.À la fin de la saison 2015-2016, conquises par son talent, Mahinmi est sollicité par de nombreuses équipes de la NBA. Il portera finalement son choix sur les Washington Wizards où il signera pour 4 ans.

« Le hip-hop, la mode streetwear et le sport m’accompagnent depuis mon plus jeune âge. Ce sont des milieux qui sont en constante synergie et qui s’influencent les uns les autres. Aujourd’hui, même en tant que basketteur professionnel en NBA et en Equipe de France, j’ai toujours un œil sur les nouveaux créateurs, je suis toujours à la recherche de pièces rares. J’aime les mélanges audacieux, mon style est tout sauf conventionnel. C’est cette vision instinctive de la mode que je partage avec mes associés, elle nous permet d’exprimer notre créativité. Rejoindre la marque française French Deal était donc une évidence. »

Ian Mahinmi

FOCUS FONDATEURS – OUSMANE DABO

Né à Laval le 8 février 1977, Ousmane Dabo est un footballeur français ayant évolué au poste de milieu de terrain entre 1995 et 2011.

Passant par la France, l’Italie ou encore l’Angleterre, Ousmane s’est distingué dans les clubs de renommés mondiales comme l’As Monaco, l’Inter de Milan, la Lazio de Rome ou encore Manchester City.

Formé au Stade Lavallois, le milieu de terrain Français a effectué ses débuts en championnat de France avec le Stade rennais où il s’est vite distingué comme un véritable meneur.

 

Sa performance sur les terrains lui a valu d’être recruté par le prestigieux club italien de l’Inter de Milan en 1998. Il est transféré à Atalanta Bergamasca Calcio en 2001 où il s’impose comme un titulaire indiscutable. Après 3 ans sous les couleurs des bleus et noirs, il rejoint la Lazio, son club de cœur. Il jouera ensuite pour Manchester City, retournera chez les « biancocelesti » avant de finir sa carrière footballistique aux Etats-Unis.

C’est à Milan, ville mondialement connue pour ses créateurs et ses marques de luxe, qu’il découvre des matières nobles et précieuses ainsi que l’art d’associer les couleurs. Ses 10 ans de carrière en Italie lui ont ainsi façonné sa vision actuelle de la mode.

 

« Ce sens du détail, je le retrouve dans les premières collections de Steeven.
French Deal représente ce que je recherche dans la mode et le streetwear : des pièces inspirées de la culture Hip-hop, alliant des matières de qualité et des coupes inédites. Depuis, je participe à l’élaboration des collections en partageant mes inspirations glanées lors de mes voyages autour du monde, tout particulièrement à New York, Londres et Milan, mes villes préférées. »

Ousmane Dabo

 

BLACK HISTORY MONTH

Né esclave en 1818, Frederick Douglass a appris à lire en cachette, ce qui lui permit d’éveiller sa conscience sociale et politique pour combattre sa condition. À l’âge de 20 ans, il parvint à s’enfuir et à rejoindre le mouvement abolitionniste. Très éloquent, il fascine alors par son talent d’orateur dans les meetings et par ses récits autobiographiques (3 au total, entre 1845 et 1892) qui deviennent de véritables best-sellers.

En 1863, après l’abolition de l’esclavage aux États-Unis par Abraham Lincoln, il occupa des fonctions politiques importantes et milita pour l’adoption des 13, 14 et 15e amendements à la Constitution (respectivement l’abolition de l’esclavage, la définition de la citoyenneté et l’interdiction du déni du droit de vote fondé sur la race et la couleur).

Il reste aujourd’hui le pionnier de l’activisme noir et le grand artisan de l’abolition de l’esclavage. On lui doit la date de la célébration du « Black History Month ».

 

French Deal pour Kihsan

Pour soutenir l’association Kihsan fondée par Geoffrey Kondogbia, un gala de charité a eu lieu le 19 décembre dernier à Valence. L’association Kihsan a pour objectif premier de permettre la scolarisation des enfants défavorisés en Centrafrique, ce qui compte beaucoup pour Geoffrey Kondogbia.

Lors de cet évènement, le footballeur a opté pour un total look French Deal composé de la chemise Prestige et du Black Pant.

Découvrez l’histoire de Kihsan ici.

French Deal sur Fashion Network

Nouvel article à  découvrir sur l’univers et l’histoire de la maison French Deal, réalisé par le magazine Fashion Network.

L’article retrace le parcours de Steeven Kodjia fondateur de la marque et la naissance de ses idées, en mettant en lumière la dernière collection Volume III. Fashion Network fait référence au savoir-faire de la maison qui mêle techniques françaises et africaines, et cite également quelques un de ses clients.

Retrouvez l’article ici.

STEEVEN KODJIA PAR YANN COUEDOR

L’artiste peintre Yann Couedor, réalise ici, le portrait de Steeven Kodjia, créateur et directeur artistique de French Deal.
Tirant son inspiration de la musique, du cinéma ainsi que du Pop art, cet artiste réalise des œuvres uniques à l’acrylique.
Aimant jouer avec la technique du collage qu’il manie avec habileté, Yann Couedor utilise des éléments authentiques,
toujours en adéquation avec les personnages qu’il peint.

Ce fut un grand honneur pour le créateur de French Deal d’être représenté par cet artiste talentueux.

Pour découvrir l’étendue de son talent, rendez-vous sur son site internet : http://www.yanncouedor.com

MEN LIFE RHYTHM

FRENCH DEAL présente sa nouvelle campagne publicitaire «Men life rhythm» unissant la danse, le sport et la mode.
Cette vidéo à l’image de la marque, met en lumière deux de ses fondateurs, Ian Mahinmi et Ousmane Dabo.
Rythmée par la danse et la musique, cette campagne illustre la rencontre entre ces deux professionels.
Ce projet artistique traduit l’identité urbaine de la marque et la définition de l’homme French Deal.

 

Lancement collection Volume III

 

Le vestiaire French Deal s’agrandit et s’enrichit avec la collection Volume III. Elle met en avant des grands classiques du streetwear revisités, nos bestsellers réinventés et offre un nouveau regard grâce à des modèles totalement inédits. Elle met l’accent sur le travail artisanal de pièces sophistiquées, tout en mélangeant créativité et sens du détail.

À SHOPPER ICI